...

Tomates : culture en pots, conservation, maturité …

La peau de tomates est très mal tolérée par les intestins délicats.  Pensez à les peler, qu’elles soient crues ou cuites.

Acidité.

Pour atténuer leur acidité, ajoutez un sucre pendant la cuisson ou lorsque vous utilisez de la sauce ou du concentré.

Maturité.

Si les tomates que vous achetez vous paraissent un peu vertes, posez-les sur le rebord de la fenêtre et laissez-les murir sur des étagères au soleil pendant quelques jours.
Au jardin, vous pouvez cueillir les dernières tomates d’automne encore vertes, et les faire murir sur des étagères  vous en servir pour préparer des confitures de tomates vertes.

Conservation.

Les tomates se conservent assez longtemps au réfrigérateur, mais vous pourrez les garder pendant plusieurs semaines en les mettant dans de grands pots de grès remplis de saumure (eau salée), bouchés hermétiquement avec un bouton de liège.

Jardin

  • Arrosage. Pour  arroser les tomates en profondeur, coupez une bouteille en plastique et enfoncez le goulot en terre, juste au pied des plants.
  • Pincement sur un pied de tomates, il ne faut conserver que la tige principale et les pousses qui portent des fleurs et des fruits. Supprimez toutes les autres en les pinçant avec l’ongle, juste à leur base. Vous obtiendrez des fruits plus nombreux et plus gros.
  • Tuteurage. Toutes les régions ont leur façon de cultiver les tomates. Certains les laissent ramper par terre (pas commode pour la cueillette !) tandis que d’auges, au contraire, les palissent sur des tuteurs ; cette méthode a deux avantages : les tomates murissent plus vites et sont beaucoup plus faciles à récolter. Vous attacher les tiges en les liant à des tuteurs suffisamment haut pour permettre de se développer. Pour ne pas blesser les fruits, nouez les lien juste en-dessous.

Culture en pots

Même si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez faire pousser des tomates en pot, sur la fenêtre ou le balcon, à condition qu’ils soient suffisamment ensoleillés. Vous aurez un feuillage décoratif et odorant (qui chasse les insectes) et le plaisir de récolter des fruits même en ville.

Préparer de l’engrais liquide pour les plantes fragiles

Le fumier  est un  engrais  naturel très efficace. Si vous voulez l’utiliser  sous forme liquide, versez-en quelques cuillères dans une jambe de collant, nouez l’extrémité et plongez-le dans un sceau d’eau (pour faciliter l’extraction du collant après infusion, nouez l’extrémité à l’anse  du seau). Laissez  infuser quelques jours. Avant de l’utiliser, diluez-le dans l’eau claire. Pour les jeunes plantes fragiles, qui pourraient bruler s’il est trop fort, mélangez trois volume d’engrais. La couleur doit ressembler à celle d’un thé peu infusé.

Lisez aussi :

Site Footer

Sliding Sidebar

A propos de l’auteur

A propos de l’auteur

Bonjour ! Bienvenue sur la page du blog recette2mamie-papi.fr. Je m'appelle Abdel votre aimable serviteur ! Je suis l’auteur et le rédacteur du blog. Trucs et astuces étonnants et efficaces avec des produits ménagers courants ( entre autres) pour régler vos problèmes et vous simplifier la vie : -Vous faire économiser de l’argent, des heures d’efforts et d’énervement – vous faire gagner un temps précieux pour vous occuper et faire ce que vous aimez... etc. Retrouvez chaque semaine un nouvel article sur des trucs et astuces qui ne coûtent rien sur le blog recette2mamie-papi.fr. - L'alcool à 90 degrés ôte les taches du stylo à bille – Le citron blanchit et fortifie les ongles – un peu de sucre à poudre dans du produit de vaisselle donne de magnifiques bulles de savon. L’eau gazeuse ravive les couleurs des tapis - Et plan d'autres astuces. À bientôt sur la page Facebook et sur le blog : recette2mamie-papi.fr A très bientôt et bonne lecture!

Social Profiles

Facebook